- L'ARME FATALE 4 -

Lethal Weapon 4 s'affiche

FICHE TECHNIQUE

U.S.A.

1998

122 MN

INTERPRETES : Mel Gibson (Martin Riggs) - Danny Glover (Roger Murtaugh) - Joe Pesci (Leo Getz) - Rene Russo (Lorna Cole) - Chris Rock (Lee Butters) - Jet Li (Wah Sing Ku)

PHOTOGRAPHIE : Andrzej Bartkowiak
MUSIQUE : Michael Kamen, Eric Clapton et David Sanborn
SCENARIO : Shanning Gibson
PRODUCTEUR : Joel Silver et Richard Donner
REALISATEUR : Richard Donner

 

- SYNOPSIS -

Riggs et Murtaugh doivent faire face à une organisation chinoise aux activités multiples (dont le trafic d'esclaves) dirigé en partie par Ku, un expert en arts martiaux.
Outre Leo Getz (devenu détective privé), le duo est accompagné par Butter, un jeune officier de police qui est en fait le gendre de Roger (à l'insu de celui-ci). De leur côté, Riggs et Lorna vont bientôt devenir parents.

________________________________________

Début 1998, la Warner se rend compte qu'elle n'aura pas de film à présenter pour l'été suite aux problèmes de production rencontrés sur le SUPERMAN avec Nicolas Cage. De plus, la major n'a pas connu de gros succès depuis un certain temps et le fait de rater les sorties estivales (période des grosses productions) ne risque pas d'arranger les choses. Les executives vont donc supplier Joel Silver (le producteur), Richard Donner (le réalisateur) puis Mel Gibson, afin qu'ils reviennent pour une nouvelle aventure. Les principaux intéressés reprendront donc du service avec le soulagement de la Warner (et quelques dizaines de millions de dollars).

Une nouvelle situation explosive.

"T'es assuré tout-risque ?"

La grande idée de ce nouvel opus réside dans son casting. Mis à part le gendre de Murtaugh (interprété par Chris Rock), c'est surtout le méchant du film, Ku, joué par Jet Li, qui s'impose immédiatement. La seule présence à l'écran de l'acteur de Hong Kong inspire le danger et lorsque celui-ci rentre en action alors là....
Vous connaissez Mark Dacascos ? Brandon Lee ? Mélangez un peu des deux et vous aurez un aperçu des capacités physiques de l'intéressé. Précis, hyper rapide, Jet Li est une star en Asie, au même titre qu'un Arnold Schwarzennegger en occident. On en est même à se demander comment les héros vont bien pouvoir réussir à venir à bout d' un tel combattant. Mais Riggs est l'arme fatale....

Riggs en pleine poursuite !

Mis a part des corps à corps hallucinants (bien que n'utilisant qu'à peine 1/1000ème des capacités de Jet Li quand celui-ci est mêlé à l'action) il reste les morceaux d'anthologies qui ont fait des ARMES FATALES ce qu' ils sont : La destruction d'une station service et d'un camion citerne, l'arraisonnement d'un bateau, une poursuite à pied dans Chinatown et une bonne vieille poursuite en voiture bien sauvage à la Joel Silver.
L'Arme Fatale 4 est donc bien supérieur au numéro 3 et le fait que certains dialogues soient improvisés (exercice dont les acteurs se tirent à merveille) à cause des délais très serrés de la production, apporte une spontanéité qui renforce encore le côté attachant des personnages.

Martin et Lorna s'entraînent à devenir parents.

RETOUR EN HAUT DE PAGE

RETOUR AU SOMMAIRE "DOSSIER ARME FATALE3

RETOUR AU MENU CINEMA